EN - FR

addict galerieexposaddict galerie
addict galerie

expo en cours

expos passées

- ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017 dans l'espace RVB - Une proposition de Jeff Manzetti

- IMPRESSION, soleil couchant - Lou Sarda

- AKKU - Sacha Haillotte

- INTERIEUR PARTICULIER - Une proposition d'Arnaud Caffort

- LES RITA MITSOUKO & CATHERINE RINGER - Renaud Corlouër, Youri Lenquette, Pierre Terrasson

- Jean Faucheur - Où est la photographie ?

- Gilles Elie Cohen - EROS Pigalle

- Accrochage de Photographie . Group Show

- Gilles Elie Cohen - Vikings & Panthers

- Mauvais genre

- Youri Lenquette - KURT COBAIN - The Last Shooting

- Youri Lenquette - PUNK NUGGETS - Original Artyfacts 1977 - 1985

- David Lyle - Bits and Pieces

- Maria Tomé - La main de Dieu - (Hand of God)

- Jean Faucheur - Sans Titre

- John CRASH Matos - Study in Watercolors

- John CRASH Matos - CRASH fait le "M.U.R"!!

- THOMAS FIEBIG - La grande bouffe

- JEAN FAUCHEUR - Peinture Nouvelle

- MARKUS BUTKEREIT - Dr Mabuse

- John CRASH Matos - Paintings with a Hidden agenda

- ADDICTS… d’art urbain

- L'ART URBAIN...2

- L'ART URBAIN...du mur a l'atelier...

- Pax Paloscia - Forever young

- Skwak - Histoires grotesques et sérieuses

- Jong Myung Hwang - Faceless

- DAN WITZ - Recent Works

- John CRASH Matos - "Betances 1973-82"

- Tim Biskup - O/S Operating system

- SLICK 08 - Foire d'art contemporain

- Siegfried jegard - Far Away Eyes

- Sophie Toulouse - Nation Of Angela. Chapter07.

- Skwak - Born to be a Maniac

- Hors-d'oeuvre

- Place 54, L'expo

- Monsieur Siegfried Jegard est un MONSTRE.

- Dan Witz - Mosh Pit

- WK Interact - Double impact

- Justin Morin - Eyes’ River

- Sophie Toulouse - nation of angela. chapter 06. the battle for noa

- Olivier Kosta-Théfaine - I'm a Sartouvillois baby!

- addict

 

voir les photos de l'exposition
 

Dr. Mabuse

MARKUS BUTKEREIT

Exposition du 10 Septembre au 12 Novembre 2011

Vernissage le Samedi 10 Septembre 2011  18:00 – 21:00
Exposition du 10 Septembre au 12 Novembre 2011
Mardi - Samedi   11:00 - 19:00

TéLéCHARGER LE COMMUNIQUé   TéLéCHARGER LE FLYER



Lors de sa rétrospective du printemps dernier consacrée aux artistes les plus innovants de l’Art Urbain, ADDICT Galerie présentait le travail de Markus Butkereit "TRYONE", peintre allemand né en 1976, qui vit à Berlin.
Avec une énergie et une vitesse d’exécution singulière, l’artiste laissait surgir du plus profond de lui-même un langage pictural spontané tel ce minotaure qui ne semblait pas peint mais écrit sur ses toiles. L’approche de Markus Butkereit, est celle d’un enfant qui ne juge pas le monde mais tente de le retranscrire de manière brute sans le filtre de la recréation c'est-à-dire de la réinterprétation.

Dans cette première exposition personnelle, Markus Butkereit fabrique son écriture d’artiste en imaginant ce qu’elle nomme au delà des codes de toute calligraphie traditionnelle. Cette fois, il s’inspire de la névrose du "Dr. Mabuse", héros du film de Fritz Lang de 1922. Dans sa cellule psychiatrique, en une "geste" apparemment incohérente, le fameux criminel gribouille dans l’espace un message indéchiffrable. En réalité, il reproduit sous la dictée de son inconscient, sa vision hallucinée du crime avant de coucher ses visions sur papier en une sorte d’écriture automatique du mal.

Markus Butkereit
ne brosse pas le portrait d’un assassin mais cherche, dans les signaux qu’il envoie, à déchiffrer la face sombre de l’être humain, son goût pour la souffrance et la mort de l’autre. Pour cela, il lui suffit de laisser aller ses pulsions. Sa démarche, délivrée de tout dessein préconçu, laisse l’inconscient s’exprimer de manière spontanée. Naissent alors des images qui se superposent en un ensemble éclatant d’émotions jusque là contenues ou amputées dans leur expression.

Fragments de mots, formes en lambeaux arrachées à la nuit, esquisses fantomatiques et menaçantes se superposent tels des strates qui, en de fulgurants jaillissements venus du plus profond de l’être, dévoilent une à une la géologie de l’inconscient. S’opère ainsi une lecture par fission de ce noyau compact et mystérieux qui constitue l’essence de l’homme. De là, la surprenante énergie, véritablement nucléaire, qui se dégage de l’œuvre.

Signes, formes, explosions d’images, tels des astéroïdes flottant dans un univers jusqu’ici jamais exploré, sont suspendus dans un espace ouvert grâce à la destruction des codes traditionnels du langage.

Markus Butkereit demeure le peintre de la désagrégation créatrice.

A l’occasion de cette première exposition personnelle à Paris, la Galerie ADDICT est fière de présenter le travail d’un auteur aussi singulier.