EN - FR

addict galerieexposaddict galerie
addict galerie

expo en cours

expos passées

- IMPRESSION, soleil couchant - Lou Sarda

- AKKU - Sacha Haillotte

- INTERIEUR PARTICULIER - Une proposition d'Arnaud Caffort

- TREIZE ADDICT

- LES RITA MITSOUKO & CATHERINE RINGER - Renaud Corlouër, Youri Lenquette, Pierre Terrasson

- Jean Faucheur - Où est la photographie ?

- Gilles Elie Cohen - EROS Pigalle

- Accrochage de Photographie . Group Show

- Gilles Elie Cohen - Vikings & Panthers

- Mauvais genre

- Youri Lenquette - KURT COBAIN - The Last Shooting

- Youri Lenquette - PUNK NUGGETS - Original Artyfacts 1977 - 1985

- David Lyle - Bits and Pieces

- Maria Tomé - La main de Dieu - (Hand of God)

- Jean Faucheur - Sans Titre

- John CRASH Matos - Study in Watercolors

- John CRASH Matos - CRASH fait le "M.U.R"!!

- THOMAS FIEBIG - La grande bouffe

- JEAN FAUCHEUR - Peinture Nouvelle

- MARKUS BUTKEREIT - Dr Mabuse

- John CRASH Matos - Paintings with a Hidden agenda

- ADDICTS… d’art urbain

- L'ART URBAIN...2

- L'ART URBAIN...du mur a l'atelier...

- Pax Paloscia - Forever young

- Skwak - Histoires grotesques et sérieuses

- Jong Myung Hwang - Faceless

- DAN WITZ - Recent Works

- John CRASH Matos - "Betances 1973-82"

- Tim Biskup - O/S Operating system

- SLICK 08 - Foire d'art contemporain

- Siegfried jegard - Far Away Eyes

- Sophie Toulouse - Nation Of Angela. Chapter07.

- Skwak - Born to be a Maniac

- Hors-d'oeuvre

- Place 54, L'expo

- Monsieur Siegfried Jegard est un MONSTRE.

- Dan Witz - Mosh Pit

- WK Interact - Double impact

- Justin Morin - Eyes’ River

- Sophie Toulouse - nation of angela. chapter 06. the battle for noa

- Olivier Kosta-Théfaine - I'm a Sartouvillois baby!

- addict

 

voir les photos de l'exposition
 

L'ART URBAIN... 2

Avec AIKO, ALEX, Boris Hoppek, John “CRASH” Matos, DOZE GREEN, Daniel Tagno, Mambo, Mist, Smash137, TOXIC.

Exposition du 4 Décembre au 18 Janvier 2011

Vernissage le Samedi 4 Décembre 2010 18:00 - 21:00
Exposition du 4 Décembre au 18 Janvier 2011
Mardi - Samedi  11:00 - 19:00

télécharger le communiqué  télécharger le flyer


Le succès rencontré par la première exposition consacrée à l’art urbain …du mur a l’atelier, avec des artistes tels Gérard Zlotykamien, Lady Pink, John Fekner et Don Leicht, Jean Faucheur… a encouragé Addict Galerie à poursuivre son panorama dédié à un mouvement de l’art contemporain.
Si notre première proposition mettait en valeur le passage en atelier d’artistes qui proposaient une variété de techniques usant des matériaux les plus divers, il s’agit cette fois de laisser découvrir des peintres encore fortement ancrés dans le paysage urbain et pratiquant aussi le travail sur toile. Cette approche cherche à souligner la réussite éclatante de cet art.

Dans ce deuxième volet, l’influence du graffiti est plus forte comme le montrent les talents toujours aussi variés, qui partageront les murs de cette exposition.
Le pionnier, John Matos dit CRASH, recouvre les métros new yorkais dès l’âge de 13 ans. Dès la fin des années 1970, il transpose son travail sur toile.
CRASH n’a cessé de perfectionner son lettrage et a concouru à la progression du graffiti en lui permettant d’établir un lien entre "la vie de la rue et la société conventionnelle".
Caribéen, comme Jean Michel Basquiat, son “frère d’art”, TOXIC laisse exploser la couleur pour manifester sa prodigieuse énergie de guerrier, sa férocité de survivant d’une génération perdue qui a appris à peindre dans les entrailles dangereuses du métro de New York.
DOZE GREEN l'un des précurseurs de la culture Hip-Hop qui nous offre une peinture où foisonnent les images d’un polythéisme flamboyant : hommes et animaux à figure de totems, gardiens de la vérité, guerriers alertant sur les dangers du monde.

Lady AIKO
trouve son inspiration dans la rue et dans la culture Kawaii pour dresser des portraits de femmes  dont le romantisme de chrysalide masque à peine une sexualité dévorante et  la candeur apparente semble menacée par le chaos environnant.
ALEX
compose au spray sur toile des œuvres hyperréalistes qui relèvent de l’exactitude photographique. Il met en lumière des visages troublants d’enfants laissés pour compte du soit disant progrès.   
Boris Hoppek
Artiste polymorphe, dénonce  l’hypocrisie, la violence, le racisme, la prostitution ou la pornographie. Il se fait mondialement connaître grâce à ses baby dolls qui vont devenir les personnages animés d’une célèbre publicité vantant une marque de voiture.
Daniel Tagno
projette, en un seul trait,  lettres et mots qui peu à peu se déforment  pour devenir prétexte à simples images.
Mambo
s’inspire de l’image du cerveau, pour élaborer des cases mentales, débordant de visions et d’émotions. Pour lui, l’essentiel est de peindre des œuvres où chacun  peut se projeter pour en faire jaillir  sa propre histoire.
Egalement sculpteur, MIST fasciné par le lettrage « wildstyle», développe sa propre écriture aux couleurs acidulées qui
puise son énergie dans les codes graphiques du graffiti.
Smash137
feuillette comme une BD, d’un œil étonné mais sans tristesse, un monde représenté par un entrelacs de lettres, d’éclats de mots et d’assemblages décalés.

Ce panorama en deux temps ne prétend pas épuiser la présentation  d’un art par essence  foisonnant et en perpétuel renouvellement. Il se voudrait un pur instantané, une simple mise au point révélant les lignes de force d’une expression picturale qui ne cesse de nous étonner.  Il n’a d’autre but que d’attirer le regard  sur un mouvement artistique à la légitimité désormais indiscutée.
Puisse média, institutions, collectionneurs, simple visiteurs s’en convaincre.

 

Laetitia Hecht et René Bonnell