EN - FR

addict galerieexposaddict galerie
addict galerie

expo en cours

expos passées

- ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017 dans l'espace RVB - Une proposition de Jeff Manzetti

- IMPRESSION, soleil couchant - Lou Sarda

- AKKU - Sacha Haillotte

- INTERIEUR PARTICULIER - Une proposition d'Arnaud Caffort

- LES RITA MITSOUKO & CATHERINE RINGER - Renaud Corlouër, Youri Lenquette, Pierre Terrasson

- Jean Faucheur - Où est la photographie ?

- Gilles Elie Cohen - EROS Pigalle

- Accrochage de Photographie . Group Show

- Gilles Elie Cohen - Vikings & Panthers

- Mauvais genre

- Youri Lenquette - KURT COBAIN - The Last Shooting

- Youri Lenquette - PUNK NUGGETS - Original Artyfacts 1977 - 1985

- David Lyle - Bits and Pieces

- Maria Tomé - La main de Dieu - (Hand of God)

- Jean Faucheur - Sans Titre

- John CRASH Matos - Study in Watercolors

- John CRASH Matos - CRASH fait le "M.U.R"!!

- THOMAS FIEBIG - La grande bouffe

- JEAN FAUCHEUR - Peinture Nouvelle

- MARKUS BUTKEREIT - Dr Mabuse

- John CRASH Matos - Paintings with a Hidden agenda

- ADDICTS… d’art urbain

- L'ART URBAIN...2

- L'ART URBAIN...du mur a l'atelier...

- Pax Paloscia - Forever young

- Skwak - Histoires grotesques et sérieuses

- Jong Myung Hwang - Faceless

- DAN WITZ - Recent Works

- John CRASH Matos - "Betances 1973-82"

- Tim Biskup - O/S Operating system

- SLICK 08 - Foire d'art contemporain

- Siegfried jegard - Far Away Eyes

- Sophie Toulouse - Nation Of Angela. Chapter07.

- Skwak - Born to be a Maniac

- Hors-d'oeuvre

- Place 54, L'expo

- Monsieur Siegfried Jegard est un MONSTRE.

- Dan Witz - Mosh Pit

- WK Interact - Double impact

- Justin Morin - Eyes’ River

- Sophie Toulouse - nation of angela. chapter 06. the battle for noa

- Olivier Kosta-Théfaine - I'm a Sartouvillois baby!

- addict

 

voir les photos de l'exposition
 

Forever Young

PAX Paloscia

Exposition du 29 Juin au 24 Septembre 2010

Vernissage le Samedi 9 Juin 2010 18:00 - 21:00
Exposition du 29 Juin au 24 Septembre 2010
Mardi - Samedi 11:00 - 19:00

télécharger le communiqué télécharger le flyer

 

Forever young

« … but burn, burn, burn, like fabulous yellow Roman candles exploding like spiders across the stars […] »

                                                                                                 Jack Kerouac, On the Road. 

Avec Forever Young, sa seconde exposition personnelle à la Galerie ADDICT, PAX Paloscia, nous livre l’univers  fécond d’une rêverie nostalgique.
Influencée par l’art de la rue, PAX parcourt inlassablement le monde accompagnée d’un appareil photographique et d’une valise débordant de souvenirs. Sa passion pour la photo, son engouement pour le 7ème art, sont les moteurs de son inspiration et placent l’image au centre son œuvre. Ils lui dictent ses choix mais guident aussi son imagination.

Ici, tout commence par une photographie, qu’il s’agisse d’un vieil instantané de famille, d’un simple cliché pris par elle ou le plan d’un film de Cassavetes. A son contact,  elle laisse d’abord jaillir sans les filtrer des émotions que sa peinture seule peut restituer. Le support photographique sublimé par une nouvelle texture devient une œuvre transfigurée. La peinture n’est pas le modèle. Elle est le regard sur le modèle. La création est là, sous le regard ébloui de l’artiste qui nous  parle à sa façon d’une photo qui la touche. Proches du graffiti, les toiles ressemblent alors à un mur familier, où se superposent signes picturaux et  sentiments. 

PAX s’inspire des grandes figures du 7ème art, d’amies proches et de Femmes. Ainsi, Charlotte Gainsbourg ou Anna Karina sont immortalisées en de suaves portraits iconiques. L’essentiel pour elle, est de retranscrire ce qu’elle ressent, l’anonymat et la fragilité la concernant tout autant que la célébrité. Faire surgir la femme sous l’actrice, ou la mère sous la star, l’ombre sous l’éclat, voilà ce qui l’intéresse.

Réminiscences familiales, souvenirs d’enfance viennent fournir à profusion images, situations ou détails signifiants qui composent une sorte de cahier intime qui nourrit sa création. Forever Young explore ainsi le fascinant passage de l’enfance à l’âge adulte. Le temps y est figé, l’espace circonscrit au monde du passé mais toute trace, l’artiste le sait, demeure fugace.

PAX peint en poète. Sa sensibilité, profondément féminine, se traduit par une grande liberté stylistique. Elle ne s’interdit rien. Bien au contraire, elle s’ingénie à brouiller les pistes en puisant dans sa boîte aux trésors, au contenu à la fois précieux et inutile. Elle se joue alors des formes, des couleurs et peut désorienter en usant d’annotations diverses, plus ou moins déchiffrables.                                                                                                  

PAX Paloscia démontre une fois de plus que l’originalité de l’art se trouve dans la spécificité de son langage, l’audace de son écriture, la vision singulière que l’on a du monde. Il est cette démarche mystérieuse qui conduit à toucher à l’universel en parlant de soi : « Je m'émerveille lorsque les images deviennent des moments d'amour, de nostalgie, de solitude, de confiance en soi, de sexe, de jeunesse, de beauté. On a de nouveau 16 ans, on a de nouveau le cœur brisé, on est de nouveau  ivre, de nouveau malade, de nouveau amoureux ».

En exposant Forever Young, la Galerie ADDICT est heureuse de pouvoir rester fidèle à cette idée de la création.