EN - FR

addict galerieexposaddict galerie
addict galerie

expo en cours

expos passées

- IMPRESSION, soleil couchant - Lou Sarda

- AKKU - Sacha Haillotte

- INTERIEUR PARTICULIER - Une proposition d'Arnaud Caffort

- TREIZE ADDICT

- LES RITA MITSOUKO & CATHERINE RINGER - Renaud Corlouër, Youri Lenquette, Pierre Terrasson

- Jean Faucheur - Où est la photographie ?

- Gilles Elie Cohen - EROS Pigalle

- Accrochage de Photographie . Group Show

- Gilles Elie Cohen - Vikings & Panthers

- Mauvais genre

- Youri Lenquette - KURT COBAIN - The Last Shooting

- Youri Lenquette - PUNK NUGGETS - Original Artyfacts 1977 - 1985

- David Lyle - Bits and Pieces

- Maria Tomé - La main de Dieu - (Hand of God)

- Jean Faucheur - Sans Titre

- John CRASH Matos - Study in Watercolors

- John CRASH Matos - CRASH fait le "M.U.R"!!

- THOMAS FIEBIG - La grande bouffe

- JEAN FAUCHEUR - Peinture Nouvelle

- MARKUS BUTKEREIT - Dr Mabuse

- John CRASH Matos - Paintings with a Hidden agenda

- ADDICTS… d’art urbain

- L'ART URBAIN...2

- L'ART URBAIN...du mur a l'atelier...

- Pax Paloscia - Forever young

- Skwak - Histoires grotesques et sérieuses

- Jong Myung Hwang - Faceless

- DAN WITZ - Recent Works

- John CRASH Matos - "Betances 1973-82"

- Tim Biskup - O/S Operating system

- SLICK 08 - Foire d'art contemporain

- Siegfried jegard - Far Away Eyes

- Sophie Toulouse - Nation Of Angela. Chapter07.

- Skwak - Born to be a Maniac

- Hors-d'oeuvre

- Place 54, L'expo

- Monsieur Siegfried Jegard est un MONSTRE.

- Dan Witz - Mosh Pit

- WK Interact - Double impact

- Justin Morin - Eyes’ River

- Sophie Toulouse - nation of angela. chapter 06. the battle for noa

- Olivier Kosta-Théfaine - I'm a Sartouvillois baby!

- addict

 

voir les photos de l'exposition
 

Betances 1973-82

John CRASH Matos

Exposition du 31 Janvier au 4 Mars 2009

Vernissage le samedi 31 janvier 2009  18:00 - 21:00
Exposition du 31 Janvier au 4 mars 2009
Mardi - Samedi  11:00 - 19:00

télécharger le flyer  télécharger le communiqué


ADDICT Galerie
commence l’année en beauté en vous proposant la tant attendue exposition de John Matos dit CRASH.

Protagoniste majeur de l’"Aerosol (R)evolution", CRASH, natif du Bronx, débute le Graffiti dès l’âge de 13 ans sur les trains new-yorkais avant de s’attaquer à la toile.
Il intègre dès 1983 la fameuse galerie Sidney Janis avant de faire son entrée dans les plus grandes collections mondiales du MOMA de New York au  Stedelijk Museum d’ Amsterdam.

Icône et acteur de ce cataclysme qu’est le post-graffiti, il laisse voir des productions dynamiques et authentiques fidèles à cette première vague américaine qui, par la suite, a déferlé sur le monde entier.


En effet, s’il est l’un des premiers à exploiter cette galerie en mouvement qu’incarne le métro, il appartient également à ceux qui, en plus d’imposer leur nom au cœur de la ville, l’inscrivent dans le monde de l’art. Ainsi, Crash n’a jamais cessé de proposer des toiles, témoignages pérennes de ces musées mouvants les imposant à l’histoire de l’art.
Tandis que le Graffiti a été longtemps renié par cette dernière, elle ne peut que l’assumer aujourd’hui. 

Et les toiles de Crash sont plus qu’équivoques : En relevant d’une imagerie proche des comics, des couleurs éclatantes propres à la publicité, elles s’affirment comme pur produit du monde contemporain. Mais également, non sans rappeler Wesselman et Lichtenstein, elles s’inscrivent dans la filiation parfaite du Pop Art et hissent  à nouveau cette présumée sous-culture au rang de « grand art »

 

"Betances 1973-82", la dernière exposition de CRASH chez ADDICT Galerie, soulèvera encore une  fois la question du Graffiti toujours sur le fil entre art et phénomène social. En revenant sur ces pas, CRASH analysera le contexte  humain qui a engendré le Graffiti en retranscrivant plastiquement ses réponses : « medium is the message ».
Toujours réalisé au spray aérosol, le travail de CRASH déborde de la galerie et de la toile pour garder le ton de cette subversion, perçue comme étant le dernier mouvement artistique du XX ème siècle.

 

Marie Groneau