EN - FR

addict galerieexposaddict galerie
addict galerie

expo en cours

expos passées

- ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017 dans l'espace RVB - Une proposition de Jeff Manzetti

- IMPRESSION, soleil couchant - Lou Sarda

- AKKU - Sacha Haillotte

- INTERIEUR PARTICULIER - Une proposition d'Arnaud Caffort

- LES RITA MITSOUKO & CATHERINE RINGER - Renaud Corlouër, Youri Lenquette, Pierre Terrasson

- Jean Faucheur - Où est la photographie ?

- Gilles Elie Cohen - EROS Pigalle

- Accrochage de Photographie . Group Show

- Gilles Elie Cohen - Vikings & Panthers

- Mauvais genre

- Youri Lenquette - KURT COBAIN - The Last Shooting

- Youri Lenquette - PUNK NUGGETS - Original Artyfacts 1977 - 1985

- David Lyle - Bits and Pieces

- Maria Tomé - La main de Dieu - (Hand of God)

- Jean Faucheur - Sans Titre

- John CRASH Matos - Study in Watercolors

- John CRASH Matos - CRASH fait le "M.U.R"!!

- THOMAS FIEBIG - La grande bouffe

- JEAN FAUCHEUR - Peinture Nouvelle

- MARKUS BUTKEREIT - Dr Mabuse

- John CRASH Matos - Paintings with a Hidden agenda

- ADDICTS… d’art urbain

- L'ART URBAIN...2

- L'ART URBAIN...du mur a l'atelier...

- Pax Paloscia - Forever young

- Skwak - Histoires grotesques et sérieuses

- Jong Myung Hwang - Faceless

- DAN WITZ - Recent Works

- John CRASH Matos - "Betances 1973-82"

- Tim Biskup - O/S Operating system

- SLICK 08 - Foire d'art contemporain

- Siegfried jegard - Far Away Eyes

- Sophie Toulouse - Nation Of Angela. Chapter07.

- Skwak - Born to be a Maniac

- Hors-d'oeuvre

- Place 54, L'expo

- Monsieur Siegfried Jegard est un MONSTRE.

- Dan Witz - Mosh Pit

- WK Interact - Double impact

- Justin Morin - Eyes’ River

- Sophie Toulouse - nation of angela. chapter 06. the battle for noa

- Olivier Kosta-Théfaine - I'm a Sartouvillois baby!

- addict

 

voir les photos de l'exposition
 

EYES’ RIVER.

JUSTIN MORIN

Exposition du 6 Février au 6 Mars 2007

 Vernissage le samedi 3 février 2007 17:00 - 21:00
Exposition du 6 février au 6 mars 2007
Mardi – Samedi  11:00 - 19:00

télécharger le flyer  télécharger le communiqué


À quelques jours de la Saint Valentin, alors que l’insolente parade des amoureux va de nouveau exaspérer les célibataires, ADDICT Galerie propose une contre célébration avec Eyes’ river. Sortez vos mouchoirs !

Première exposition personnelle de Justin Morin chez ADDICT Galerie, Eyes’ river sonde l’hystérie qui s’empare des relations amoureuses agonisantes. Acidulées et sentimentales, les œuvres présentées rejouent les grands actes – du désespoir à la rancœur – qui ponctuent une séparation. Mais derrière cette mise en scène outrancière se cache une douleur qu’aucun artifice ne saurait camoufler : un cœur a été brisé.

Si les titres des oeuvres – Sniff Sniff, Last chance letters, Best bastard award – prêtent à sourire, ils ne font que renforcer le pathétisme qui empreigne Eyes’ river . Derrière la niaiserie, la souffrance, comme en témoignage la pièce centrale de l’exposition. Intitulée Sweethurts, cette sculpture réalisée en Émaux de Longwy(ville minière de Lorraine où a grandi l’artiste) représente un énorme cœur rose bonbon éclaté au sol et marqué de la promesse only you. Dans la carcasse se loge une centaine de cœurs noirs miniatures sur lesquels sont inscrits des messages aux antipodes de la déclaration amoureuse. Les for ever laissent place au fuck you et shut up… L’aigreur, la jalousie et l’exaspération auront fait pourrir une romance trop fragile.

Questionnant avec insistance la sémantique du fil, Justin Morin développe un travail de broderie contemporaine, n’hésitant pas à recourir aux procédés industriels lorsque l’ouvrage manuel trouve ses limites. On a notamment pu voir sa production à laVilla Noailles lors de l’édition 2006 du Festival International des Arts de la Mode de Hyères.
L’écriture est un autre axe important de ses recherches. Il est co-auteur avec le chorégraphe belge Sidi Larbi Cherkaoui de Pèlerinage sur soi, ouvrage publié chez Actes Sud.



Crazy i’m crazy for feeling so lonely
Crazy i’m crazy for feeling so blue
I knew
You’d love me as long as you wanted
And then someday
You’d leave me for somebody new.
Crazy, Patsy Cline.